L’Internet des objets au service des smart buildings

Les smart buildings désignent des infrastructures connectées proposant une gestion technique automatisée et optimisée, pour une réduction drastique des coûts, une expérience utilisateur privilégiée et une performance énergétique exceptionnelle.

batiments-connectes

Une solution d'avenir

Les bâtiments connectés sont une solution d’avenir non seulement pour les logements mais également pour les entreprises, les immeubles tertiaires ou industriels, les bureaux, les usines ou encore les collectivités. Rendre smart un bâtiment consiste à l’équiper de centaines de mini-systèmes de détection capables de : surveiller des surconsommations et fuites éventuelles ; la température, la qualité de l’air et le taux d’humidité pour le confort des utilisateurs ; la présence des usagers pour optimiser l’occupation des locaux et assurer confort et sécurité ; ou encore l’état des équipements pour anticiper et automatiser les opérations techniques de maintenance. Toutes ces données ou data, collectées par une plateforme experte de type Requea, seront ensuite mises au service de prises de décision efficientes pour une gestion durable, intelligente et réactive des infrastructures.

De la domotique à l'immotique : l'intelligence artificielle aux commandes

L’ensemble des data collectées sont accessibles à distance et gérées grâce à une plateforme dédiée unique. L’efficience d’un smart building et d’un environnement IoT, dépend en grande partie de l’expertise de la plateforme qui centralise et analyse les données afin d’automatiser le pilotage des équipements connectés. Dans le domaine résidentiel, la domotique permet l’automatisation d’une habitation en matière de sécurité. Dans un bâtiment connecté, l’immotique (contraction d’"immeuble" et "électronique") et la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) sont intégrées au sein d’une plateforme unique, qui permet un pilotage plus global de l’immeuble dans son ensemble. Elle permet une gestion automatisée et en temps réel de l’ensemble des installations. L’éclairage, la climatisation ou encore le chauffage des différents lots d’un même bâtiment peuvent ainsi être gérés de façon centralisée. L’IA intégrée aux plateformes IoT dédiées, permet une prise de décision optimale en temps réel, le plus souvent sans intervention humaine. La mémoire et l’expertise de la plateforme qui pilote les objets connectés, sont la garantie de son adaptation permanente et de sa réactivité. Par ailleurs, l’IA aux commandes permet de passer d’une maintenance curative très onéreuse à une « maintenance prédictive », qui permet d’allonger la durée de vie des équipements du bâtiment. De multiples indicateurs permettent de suivre en temps réel l’état des ascenseurs, la climatisation, le chauffage ou les machines d’une entreprise afin d’anticiper des pannes éventuelles.

IoT et LPWAN, une solution économique

L’Internet des objets s’est développé grâce à la convergence de plusieurs évolutions technologiques majeures qui rendent la conception de bâtiments intelligents simple, économique et écologique : la création de systèmes de détection fiables à un prix abordable ; la multiplication des protocoles réseau, pour faciliter la connexion des capteurs au cloud privé ou public ; le développement de plateformes IoT qui collectent les données générées, pour permettre leur mise en corrélation, leur analyse et leur exploitation. Dans le Smart Building, il est possible de connecter de façon simple et à moindre coût, des capteurs hétérogènes concernant le bien-être des usagers. Les technologies sans fil utilisées permettent une grande simplicité d’installation, l’absence de câblage excluant la nécessité de gros travaux. Les capteurs multiples sont discrets, déplaçables et très peu énergivores. Associés à un modèle de communication LPWAN de type LoRaWan, ils consomment très peu et disposent d’une autonomie très longue durée à un coût de communication extrêmement bas. Le modèle de communication LPWAN gagne ainsi chaque jour en popularité dans le secteur du bâtiment, auprès des industriels comme des collectivités, parce qu’il permet un déploiement à grande échelle (wide area) et une couverture réseau étendue économique.

Performance énergétique des smart buildings

Associant les technologies de l’information (IT pour Information Technology) et le numérique, l’IoT mis au service de ces types d’édifice peut permettre de réaliser des économies considérables, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre ou encore de réduire les déchets non recyclés. Mesurer de façon précise la consommation en différents points et selon différentes temporalités, est nécessaire à l’identification des points névralgiques qui méritent une intervention urgente. L’Internet des objets permet ainsi d’améliorer la performance énergétique globale. L’un des enjeux principaux consiste à concevoir des bâtiments à énergie positive, capables de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. L’adaptation du fonctionnement des équipements en fonction des conditions météorologiques et de la présence des usagers permet également une maîtrise optimale de la consommation. Lumière, chauffage, climatisation ou ventilation seront gérés de façon efficiente et économe selon l’heure, la saison, ou l’occupation des lieux. L’ajustement automatique en fonction des besoins assure enfin une optimisation des contrats de fourniture d’énergie, pour une réduction importante des coûts. Les entreprises qui ont mis en œuvre des systèmes intégrés dans ce type d’environnements, ont enregistré des économies d'énergie allant jusqu'à 70 % en trois ans.

Des bâtiments intelligents au service des utilisateurs

L’amélioration de l’expérience usager est l’un des grands avantages. Pour une maison, un logement ou dans le secteur tertiaire, ils sont capables de gérer de nombreux paramètres qui participent à la sensation de bien-être : qualité de l’air, température et humidité, disponibilité des espaces de travail ou encore le niveau sonore. Il gère tout d’abord les contrôles d’accès pour éviter les intrusions et est également capable de détecter toute fuite de gaz ou départ de feu, afin de donner lieu à une réponse automatisée ou à une alerte ciblée immédiate. Ces édifices sont aussi capables de préserver la santé de leurs occupants. CO2 ou taux d’humidité trop élevé, trop grande concentration de pollen ou locaux mal ventilés, ou encore les produits sanitaires nécessitant d’être désinfectés : tous ces éléments clés pour une santé préservée sont pris en compte par la plateforme afin de proposer des solutions et des réponses efficaces. Enfin, la gestion centralisée des données par une plateforme telle que Requea, minimise les risques liés à la cybersécurité. Le bien-être et la santé des usagers comptent ainsi parmi les grands avantages des bâtiments connectés, capables d’inventer chaque jour de nouveaux services à haute valeur ajoutée.

Contactez Requea pour développer l’intelligence de vos bâtiments connectés. Nous trouvons des solutions adaptées à tous vos projets smart.